Devenir masseur-kinésithérapeute Corrèze

Le métier de masseur-kinésithérapeute requiert une excellente résistance physique car la manipulation des malades et les mouvements effectués lors du massage exigent des efforts constants. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur la formation masseur-kinésithérapeute.

Entreprises Locales

(Les données locales ci-après sont fournises par toutlocal.fr.)

Blanc Bernard
05 55 24 19 09
99 Bis avenue georges Pompidou
Brive La Gaillarde, Corrèze
Felix Jean Marie
05 55 23 26 52
109 avenue ribot
Brive La Gaillarde, Corrèze
Fluder Jean-Claude
05 55 17 03 15
2 avenue mar Foch
Brive La Gaillarde, Corrèze
Mahl Danielle
09 64 01 62 10
2 Bis avenue prés Roosevelt
Brive La Gaillarde, Corrèze
Vandooren Richard
05 55 74 26 08
30 avenue 18 Juin 1940
Brive La Gaillarde, Corrèze
Albert Jacques
05 55 24 35 25
21 rue martial Brigouleix
Brive La Gaillarde, Corrèze
Delagnes Gilles
05 55 87 76 13
2 rue paul Verlaine
Brive La Gaillarde, Corrèze
Fimbel Jean-Claude Angles Rémy Valéry Jean-Pierre Lecante Jacques
05 55 24 40 58
22 avenue prés Roosevelt
Brive La Gaillarde, Corrèze
Jaussein Colette
05 55 74 13 57
9 avenue prés Roosevelt
Brive La Gaillarde, Corrèze
Planade Fabrice
05 55 17 27 86
1 rue paul Bert
Brive La Gaillarde, Corrèze
Données fournies par:
  

Le masseur doit avoir un sens du relationnel développé car il est très proche de son patient qui doit se sentir rassuré en sa présence, durant tout son traitement. Les aveugles et les amblyopes peuvent exercer cette profession. Il effectue de façon manuelle ou instrumentale des gestes thérapeutiques, conformes aux normes des sciences et techniques, pour rééduquer sur prescription médicale afin de prévenir la défaillance des aptitudes fonctionnelles, de les entretenir et de les guérir s’il elles ont subit un incident. Conditions d’accès à la formation Les masseurs sont des professionnels diplômés d’Etat, dans des instituts agréés. Les études de santé pourraient bientôt être réformées et les instituts seraient alors rattachées aux universités. Les candidats désirants suivre la formation doivent être âgés de 17 ans a minimum, être bacheliers en série scientifique de préférence ou une équivalence, ou ayant 5 années d’expérience professionnelles au minimum avec pièces justificatives. Il existe néanmoins des exceptions, qui peuvent accéder à la formation sans passer par le concours d’entrée. Cela concerne les sportifs de haut niveau recommandés par leur fédération et la Commission Nationale, les ressortissants des pays qui ne sont pas inclus dans l’Union Européenne et ayant un niveau bac français ou l’équivalence. Une attestation leur sera délivrée à la fin de leurs études, mais ils ne pourront pas exercer en France. Pour obtenir le Diplôme d’Etat, le concours d’admission est impératif. Le concours d’admission consiste en des épreuves de biologie, de physique et de chimie de niveau des classes de première et de terminale. Seuls 5% des candidats seront admis et devront subir une visite médicale certifiant que l’étudiant n’a aucune affection physique ou psychologique qui l’empêcheraient d’exercer, que ses vaccinations antidiphtérique, antipoliomyélitique, antitétanique et anti typhoïdique ont été faites ainsi qu’un test tuberculinique positif ou deux tentatives infructueuses de BCG. Organisation de la formation La formation s’étend sur trois ans. Elle est constituée de 16 modules d’enseignement théorique suivis de travaux dirigés et de travaux pratiques. Les stages représentent le plus gros volume horaire car c’est la pratique professionnelle qui tient la place la plus importante au cours de la formation. En première année, les bases et les principes sont enseignées : anatomie, morphologie, cinésiologie et biomécanique de l’appareil locomoteur, physiologie humaine, pathologie, psycho-sociologie, masso-kinésithérapie. En deuxième et troisième année, les études sont axées sur les travaux sur terrain : technologie des appareils, psychologie, sociologie et réadaptation, différentes techniques masso-kinésithérapiques comme la rééducation, la traumatologie et orthopédie en neurologie, en pneumologie et en rhumatologie, la kinésithérapie en médecine, chirurgie et gériatrie, la pathologie infantile, la prévention, la promotion de la santé et l’ergonomie, la kinésithérapie et les sports, la législation, la déontologie et la gestion. A la fin de chaque module il y a un test écrit pour évaluer les étudiants. Ce sera donc en fonction du résultat que le passage en deuxième année se fera. Pour le passage en troisième année ce seront les stages qui seront évalués. Il est possible de recevoir une qualification dès la première année si l’examen de passage en deuxième année a été concluante et si l’étudiant est titulaire d’un diplôme d’Etat de sage-femme, d’infirmier, de pédicure-podologue, d’ergothérapeute, de psychomotricien etc, sont inclus également les étudiants ayant le PCEM1. A la fin de leurs études les étudiants seront Diplômés d’Etat si tous leurs modules et stages ont été validés et qu’ils ont réussi les deux épreuves de mise en situation professionnelle et la soutenance d’un travail d’intérêt professionnel lors de l’examen final. Une fois diplômés les masseurs-kinésithérapeutes pourront désormais exercer leur métier mais ils peuvent également poursuivre leurs études. Ils peuvent avoir accès à : La licence des sciences sanitaires et sociales et la licence des sciences de l’éducation. La possibilité de se spécialiser en décrochant un certificat d’études complémentaires en kinésithérapie du sport, Un diplôme d’enseignement complémentaire en ergonomie, Un diplôme d’université de kiné pédiatrique, de rééducation et neurologie, de kiné respiratoire et cardio-vasculaire, de reconstruction posturale, de kiné et réhabilitation gériatrique, de psychologie médicale, de soins palliatifs, Un diplôme de cadre de santé, préparé en première année après 4 ans d’expérience professionnelle La Maîtrise de sciences et techniques de la Santé Mentale Perspectives professionnelles En général, 75% des masseurs-kinésithérapeutes sont à leur propre compte ou dans une entreprise professionnelle ou d’exercice libéral, 25% sont salariés dans les dispensaires, établissements thermaux, établissements de rééducation fonctionnelle, etc. Les masseurs-kinésithérapeutes peuvent accéder également au poste de cadre de santé masseur-kinésithérapeute ayant un rôle d’encadreur et d’enseignant, de cadre supérieur de santé ou de directeur des soins. Fédération française des masseurs-kinésithérapeutes-rééducateurs C’est l’entité qui représente la kinésithérapie auprès des pouvoirs publics sur le territoire français et qui est également le porte-parole de la kinésithérapie française au niveau international. La Fédération a pour fonction de négocier l’avenir de la profession, de constituer un portail pour conseiller et défendre les intérêts des masseurs-kinésithérapeutes et de faire évoluer la profession. Pour cela, ils mettent un point d’honneur à : Concorder les opinions des syndicats adhérents sur les difficultés rencontrées dans la profession afin d’en trouver la solution la mieux adaptée, Créer une entraide effective entre tous les masseurs-kinésithérapeutes afin de mieux préserver leurs intérêts, Informer les adhérents sur tous les sujets d’ordre technique, économique, législatif ayant un rapport avec eux, en publiant des documents informatifs, en organisant de séminaires, des conférences etc., Faire en sorte que la formation soit de haut niveau, de qualité et qu’elle se fasse dans les meilleures conditions, Mettre en place une structure permettant la promotion de la recherche et de l’évaluation de ce domaine, Favoriser l’implantation de syndicats de kinésithérapeutes dans les régions qui n’en ont pas encore, Mettre des arbitres et des experts à la disposition des particuliers et des tribunaux pour contrôler la validité des certificats permettant d’exercer la profession, Décourager et empêcher toute activité illégale de la profession et tout ce qui pourrait lui porter préjudice, et de les punir afin de sauvegarder l’intégrité de la profession en faisant appel aux instances juridiques, Favoriser la création d’entreprises, d’associations ou groupements sur la masso-kinésithérapie et en être actionnaire.
Voir Aussi
- Le sapeur pompier Corrèze
Vous avez l’étoffe d’un héros et beaucoup de courage et de volonté pour aider vos compatriotes ? Vous rêvez de combattre le feu ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le métier de pompier.
- Le métier de tatoueur Corrèze
- Le métier d’ambulancier Corrèze
- Le métier d’opticien Corrèze
- Le métier de kinésithérapeute Corrèze
- Le métier de mécanicien automobile Corrèze