La réduction mammaire Cahors Lot

La chirurgie esthétique des seins ne concerne pas seulement l'augmentation mammaire. Elle peut également intervenir dans le cas d'une réduction mammaire.

Entreprises Locales

(Les données locales ci-après sont fournises par toutlocal.fr.)

Pharmacie Clemenceau
05 65 35 52 82
32 rue georges Clemenceau
Cahors, Lot
Pharmacie De Terre Rouge
05 65 35 14 33
570 avenue ftpf Et 8ème Ri
Cahors, Lot
Pharmacie Du Portail Alban
05 65 35 31 02
place libération
Cahors, Lot
Pharmacie La Croix De Fer
05 65 35 12 42
153 avenue maryse Bastié
Cahors, Lot
Pharmacie Wilson
05 65 35 31 39
36 boulevard léon Gambetta
Cahors, Lot
Paraland
05 65 22 61 65
27 rue georges Clemenceau
Cahors, Lot
Pharmacie Clément Marot
05 65 22 01 83
6 boulevard léon Gambetta
Cahors, Lot
Pharmacie Des Consuls
05 65 35 09 20
plac Des Consuls
Cahors, Lot
Pharmacie Gambetta
05 65 35 31 22
68 boulevard léon Gambetta
Cahors, Lot
Pharmacie Lafond
05 65 35 20 42
97 boulevard léon Gambetta
Cahors, Lot
Données fournies par:
  

L’hypertrophie mammaire On parle d’hypertrophie mammaire lorsque le volume des seins chez une femme est trop important par rapport à sa morphologie. Cet excès de volume peut représenter un véritable problème pour une femme. En effet, l’hypertrophie mammaire engendre un excès de poids qui altère l'élasticité des tissus et finit par entraîner la chute des seins. Par ailleurs, l'excès de poids a également des conséquences sur la statique vertébrale, entraînant alors des douleurs de la musculature dorsale. La réduction mammaire La réduction mammaire est une intervention chirurgicale qui a pour but de diminuer la grosseur des seins trop volumineux pour les ajuster aux proportions de la silhouette. Les impératifs d’une chirurgie de réduction mammaire sont principalement la diminution du volume mammaire, le repositionnement et la viabilité de la plaque aréolo-mamelonnaire.L’objectif est également d’obtenir des cicatrices cutanées les plus discrètes possibles et de redonner aux seins une forme harmonieuse et stable, adaptée aux désirs et à la morphologie de la patiente. Une intervention de réduction mammaire peut être réalisée dès l’âge de 16 ans si le volume des seins est vraiment important car il faut savoir que l’hypertrophie doit être traitée tôt pour éviter que le dos ne se fatigue de façon irréversible et que la personne ne soit pas sujette à des troubles tels que l’arthrose. Avant l’intervention Avant l’intervention, en plus de la consultation qui permettra de déterminer la quantité de sein à enlever et le type d’intervention pratiqué, il est également obligatoire de faire une consultation d’anesthésie un mois avant l’intervention et un traitement préopératoire à base de fer peut être prescrit par l’anesthésiste s’il s’agit d’une gigantomastie (lorsque le volume des seins dépasse 1500 cm3). Par ailleurs, la prise de contraceptifs oraux doit être interrompue un mois avant l’intervention pour prévenir les risques thrombo-emboliques. L’intervention L’entrée à l’hôpital se fait la veille de l’intervention. Celle-ci est pratiquée sous anesthésie générale et dure environ trois heures. Une intervention de réduction mammaire consiste à enlever l’excédent de glande et de peau, à déplacer le mamelon vers le haut et à remodeler le sein. Il existe deux techniques de réduction des seins : la technique à cicatrice péri-aréolaire et à cicatrice verticale. Cette dernière s’applique surtout pour les personnes ayant une hypertrophie et une chute des seins modérés tandis que la technique à cicatrice péri-aréolaire et à cicatrice en T inversé s’applique aux personnes ayant une hypertrophie et une chute des seins importantes. La première technique consiste à retirer un volume plus ou moins important de glande dans un axe vertical et sur un espace horizontal près de la partie basse du sein afin de diminuer sa largeur. Quant à la seconde technique, le procédé est quasiment identique mais la forme de la cicatrice change. Après l’intervention Concernant les suites opératoires, des pansements légers sont posés sur les cicatrices après l’intervention et les seins sont moulés dans un film de cellophane pendant 15 jours. Au bout des 15 jours, les pansements sont remplacés par des pansements siliconés qui ont pour avantage de favoriser l’évolution de la cicatrisation en bloquant le risque d’épaississement des cicatrices. Un arrêt de travail de 2 à 3 semaines est nécessaire après une intervention de réduction mammaire et le sport est interdit pendant environ deux mois, le temps que la cicatrisation se fasse bien. Les fils non résorbables sont enlevés entre le 10ème et le 21ème jour et des consultations de contrôle sont effectuées 3 mois, 6 mois et un an après l’intervention. Il faut également noter que des complications immédiates peuvent survenir après l’intervention telles que des ecchymoses ou un certain degré de gonflement qui sont des suites normales de l’intervention. Les nausées peuvent également être fréquentes les premiers jours et des petits kystes épidermiques peuvent apparaître dans la région péri-aréolaire quelques mois après l’intervention, mais généralement, ils s’évacuent et cicatrisent spontanément. Les cicatrices Comme la plupart des interventions, une intervention de réduction mammaire impose des cicatrices importantes, même si l’intervention apporte une amélioration fonctionnelle. Ces cicatrices peuvent être verticales ou avoir la forme d’un T inversé et dans la plupart des cas, elles s’estompent au bout de quelques années même si elles ne disparaissent jamais complètement. Par ailleurs, l’aspect esthétique des cicatrices est imprévisible car elles évoluent pendant un ou deux ans et elles peuvent être fines, devenir plus élargies ou plus épaisses, être de couleur rouge ou violacée. Les risques de l’intervention Les risques liés à une intervention de réduction mammaire sont entre autres une infection dont le risque peut être limité en procédant à une couverture antibiotique, une perte de peau ou du mamelon (nécrose) due à une diminution de la circulation. Ce cas est très rare. Une une asymétrie des seins est également possible même si la poitrine est rarement symétrique au départ. Par ailleurs, il est conseillé d’attendre au moins un an avant d’envisager une grossesse car les grossesses peuvent modifier la forme du sein. Le plus souvent, l’allaitement reste également possible après une intervention de chirurgie mammaire.
Voir Aussi
- Le cholestérol en détails Cahors Lot
Le cholestérol est une substance grasse et essentielle pour le corps humain car ce lipide participe à plusieurs processus biochimiques comme la production des cellules et des hormones en particulier.
- La gynécomastie Cahors Lot
- La chirurgie des lèvres Cahors Lot
- Le traitement de la sciatique Cahors Lot
- Le cancer du sein Cahors Lot