Le sapeur pompier Gard

Vous avez l’étoffe d’un héros et beaucoup de courage et de volonté pour aider vos compatriotes ? Vous rêvez de combattre le feu ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le métier de pompier.

Entreprises Locales

(Les données locales ci-après sont fournises par toutlocal.fr.)

Gendarmerie
04 66 38 50 00
56 Rue Sainte Genevieve
Nimes, Gard
Gendarmerie Nationale
04 66 20 12 36
750 Chemin Des Manades
Bouillargues, Gard
Armée De Terre
04 66 02 51 40
Ancienne Route D Uzes
Nimes, Gard
Central Garnison Armée De Terre
04 66 02 51 99
Ancienne Route D Uzes
Nimes, Gard
Armée De Terre
04 66 02 31 99
11 Boulevard Etienne Saintenac
Nimes, Gard
Armée De Terre
04 66 02 31 61
11 Boulevard Etienne Saintenac
Nimes, Gard
Armée De Terre
04 66 02 31 57
11 Boulevard Etienne Saintenac
Nimes, Gard
Central Garnison Armée De Terre
04 66 02 37 99
Rue Vincent Faita
Nimes, Gard
Armée De Terre
04 66 02 31 59
11 Boulevard Etienne Saintenac
Nimes, Gard
Gendarmerie Nationale
04 67 81 30 01
Route De Ganges
Sumene, Gard

SPV ou sapeur pompier volontaire

Etre pompier volontaire implique de prendre un engagement pour se mettre au service des autres. On pratique cette activité en parallèle avec une autre occupation comme ses études ou un autre métier. Pour s’engager en tant que pompier volontaire, il faut être âgé de 16 à 55 ans, avec une autorisation parentale pour les moins de 18 ans. Les officiers doivent avoir 21 ans au moins. Il faut avoir un casier judiciaire vierge et s'engager à agir dans le respect des règles et des lois en vigueur, avec le sens de la responsabilité. Il faut aussi une bonne aptitude physique. Les candidats subissent un examen au moment de l’engagement et la condition physique et médicale est évaluée à l’issue de ce test. Le fait de résider en France est aussi une condition exigée pour être volontaire. La période d’engagement est de 5 ans pour un sapeur pompier volontaire. L’engagement est ensuite reconduit tacitement au grade de sapeur 2è classe. Une bonne condition physique et l’aptitude médicale sont les conditions essentielles pour pouvoir renouveler l’engagement. Après son engagement, le pompier volontaire reçoit une formation initiale, puis une formation continue et se perfectionne au cours des années. Les titulaires d’un bac+3 peuvent s’engager directement en tant que lieutenant. Le dossier de candidature pour devenir sapeur pompier volontaire est à adresser au SDIS (service départemental d’incendie et de secours) du département dans lequel vous vous trouvez. Le dossier comprend un CV, une lettre de motivation, une copie de titre, ainsi que les diplômes ou attestations.

Sapeur pompier professionnel

Les sapeurs pompiers professionnels ont le statut de fonctionnaires dans les collectivités territoriales. L’accès à ce statut se fait par voie de concours interne ou externe. Pour pouvoir postuler, le candidat doit passer le concours de sapeur pompier 2è classe. A l’issue de ce concours, son nom pourra être inscrit sur une liste d’aptitude, qui lui donnera accès au poste. Les conditions pour participer à cette épreuve sont : avoir entre 18 et 25 ans, être en règle par rapport au code du Service National, faire 1,60 m ou plus, être en bonne condition physique et médicale, comme avoir une bonne vue par exemple, et finalement être titulaire du BEPC ou d’un BEP, CAP, BAC, ou encore s’être engagé en tant que sapeur pompier volontaire depuis 3 ans au moins, avec un AFPS et un CFAPSE, sauf pour les sportifs de haut niveau à qui aucun diplôme n’est demandé. Les candidats doivent être de nationalité française.

Concours par voie externe et par voie interne

Il y a deux voies de concours pour devenir un sapeur pompier professionnel : la voie interne est ouverte aux sapeurs pompiers volontaires, et la voie externe aux autres candidats. Le concours par voie externe comprend trois épreuves : l’élimination se fait par des épreuves physiques et sportives, dont 50 m de nage libre, une endurance cardio-respiratoire, musculaire/abdominale et au niveau des membres supérieurs, ainsi que des épreuves de souplesse, et de vitesse. Ceux qui réussissent les épreuves physiques et sportives passent aux épreuves écrites dotées d’un coefficient 3, qui comprennent un questionnaire portant sur un document audiovisuel, et des opérations mathématiques. La dernière épreuve, qui a le coefficient le plus élevé, 4, est un entretien avec le jury, et porte sur la culture générale du candidat et sur son profil personnel.
Le concours par voie interne pour les SPV comprend aussi 3 épreuves, mais avec des conditions supplémentaires. Le candidat doit être un SPV, avec au moins 3 ans de services effectifs, ou en tant que jeune sapeur pompier, sapeur pompier auxiliaire, militaire ou volontaire de la sécurité civile. Il doit avoir la FIA de sapeur pompier volontaire 2è classe ou justifier d’une formation pompier équivalente. Les épreuves physiques sont les mêmes que pour le concours par voie externe, qui ne sont pas non plus notées mais servent d’épreuves éliminatoires. Dans les épreuves écrites, à la place des épreuves mathématiques, les candidats ont droit à un deuxième questionnaire qui porte sur les unités de valeur dans la formation pompier des SPV de 2è classe. Le coefficient est aussi le même que pour l’autre concours, 3, et la dernière étape est aussi l’entretien avec le jury, avec un coefficient 4, portant sur le profil du candidat et sa culture générale. Ceux qui réussissent toutes les épreuves sont inscrits sur la liste d’aptitude nationale pendant 2 ans. Pendant qu’ils figurent sur cette liste d’aptitude, les futurs sapeurs pompiers professionnels doivent se faire recruter auprès des services d’incendie et de secours pour être employés en tant que stagiaires pendant un an. La formation initiale est dispensée pendant cette année de stage. Après cette formation, ils sont titulaires du grade de sapeur pompier professionnel de 2è classe. Ils ont le statut d’agent de fonction publique territoriale de catégorie C.

Devenir lieutenant de sapeurs pompiers par voie de concours externe

Pour devenir lieutenant de sapeurs pompiers professionnels par voie de concours externe, il faut avoir 29 ans au maximum, et remplir les mêmes conditions que celles qui sont demandées pour les sapeurs pompiers professionnels, à propos de la nationalité, de la taille, etc. Le diplôme exigé est un bac+ 3, ou un titre ou diplôme de niveau II. Les épreuves physiques et sportives sont les mêmes, mais les épreuves écrites comprennent une synthèse de documents, un questionnaire à choix multiple et un questionnaire à réponses ouvertes. Pour l’entretien avec le jury, il y a en plus une épreuve de langue vivante.

Pour devenir jeune sapeur pompier

Les jeunes sapeurs pompiers sont âgés de 10 à 18 ans, présentant un certificat médical d’aptitude physique, et une autorisation parentale pour les moins de 18 ans. Cette section est aussi accessible pour les jeunes qui ne sont pas de nationalité française. Ces formations de jeunes sapeurs pompiers sont parfois proposées dans les établissements scolaires, au niveau du collège de la 5è jusqu’à la classe de 3è. Ces formations ou initiations aux métiers de la sécurité sont dispensées en partenariat avec les SDIS de chaque département.
Articles Régionaux
Voir Aussi
- Le métier d’éducateur spécialisé Gard
Souvent confondu à tors avec le métier d’enseignant à cause du terme « éducateur », le métier d’éducateur spécialisé est l’un des métiers les moins connus du travail social, contrairement au métier d’assistant social.
- Le métier de tatoueur Gard
- Le métier d’assistante maternelle Gard
- Devenir instituteur Gard
- Le métier d'esthéticienne Gard
- Le medecin généraliste Gard
- Devenir secrétaire médicale Gard
- Le métier d’enseignant Gard
- Le métier d’opticien Gard
- La sage femme Gard